•     Accueil      
  • Guide Punta Cana
Guide destination
Punta Cana

A voir, à faire



Un safari dans l’arrière-pays

Il est possible de quitter les plages pour découvrir l’intérieur des terres et la jungle, même pour une demi-journée. Authenticité garantie pour cette balade culturelle assez « roots » du côté de Bayahibe, un petit village de pêcheurs proche du village d’artistes Altos de Chavón. Essayez aussi de voir comment sont fabriqués café et chocolat…

Pêcher en haute mer

Avis aux amateurs de pêche sportive : la rencontre entre la mer des Caraïbes et l’océan Atlantique constitue un excellent sport de pêche. C’est l’un des cinq meilleurs endroits au monde. L’été reste période la plus favorable pour attraper le fameux marlin bleu, le barracuda, et la dorade coryphène. De mars à juillet, c’est la saison du marlin blanc. En général, les bateaux partent de Cabeza de Toro.

Plonger avec ou sans bouteille

En apnée ou pas, on plonge à Punta Cana. Dans l’eau, si possible. Les magnifiques fonds marins sont agrémentés du plus long récif corallien de l’île, environ 30 kilomètres de long. La plongée en apnée se pratique en individuel près du rivage ou dans les zones spécifiques qui jouxtent le récif. La plongée sous-marine est idéale, car les eaux sont assez peu profondes. Des excursions de plongée sont souvent organisées à Catalina et à l’île de Saona.

Se balader écolo

Une promenade dans Manati Park, ou Parc lamantin, reste un grand classique. Ce parc écologique abrite un jardin botanique, des représentants bien vivants de faune dominicaine : crocodiles, tortues, iguanes…

Effectuer un raid aventure

Pour les plus aventureux, le Safari Raid Adventure Bavaro Runners d’une journée complète à bord d’un camion style « monster truck », pour traverser l’est de la République dominicaine en dehors des sentiers battus. Pétaradant, mais décoiffant.

Découvrir le monde du silence… ou presque

Il ne fallait pas moins de deux parcs aquatiques à Punta Cana pour voir la vie en bleu. Le Marinarium, à Cabeza de Toro le Marinarium, est un époustouflant aquarium naturel de 40 000 m². Quant au Dolphin Island Park, à Bávaro, on peut y nager avec les dauphins et les lions de mer dans leur environnement naturel, la mer des Caraïbes.

Prendre de la hauteur

Tutoyer le ciel, en suspension au-dessus de la mer des Caraïbes, c’est possible. Il suffit d’essayer le parachute ascensionnel et de filer contre le vent. Le survol des plages reste un grand moment d’émotion(s).

Chevaucher au grand air

On trouve pléthore de ranchs disséminés le long du littoral. Chacun propose des balades à cheval d’une à deux heures, les cheveux au vent, sur les plages de sable blanc. Furieusement romantique, surtout au soleil couchant.

Embrasser l’extravagance

Une espèce de Disneyland en version Caraïbes a vu le jour à La Romana et son enclave pour milliardaires : Casa de Campo. Les people s’y pressent… Y compris Julio Iglesias. Un vrai petit monde à part avec ses hôtels, sa police, son aéroport… et ses propres transports en commun, des voiturettes de golf. De là, poussez jusqu’à Altos de Chavón, une réplique parfaite de ville italienne de la Renaissance.

Les plus belles plages de Punta Cana

Bávaro

Du sable blanc, un récif de corail, une mer sublime, c’est Bávaro et ses palmiers. Mais elle se situe au cœur de la zone touristique et commerçante de Punta Cana.

Cabeza de Toro

Également proche des grands complexes touristiques, Natura Park, Dreams Palm Beach et Grand Oasis Punta Cana.

El Cortecito-Los Corales

Cette plage « publique » accueille quelques petits hôtels et de très bons restaurants de fruits de mer, notamment le Captain Cook. On trouve tout autour des boutiques, des clubs nautiques… Bref de quoi s’occuper.

Uvero Alto

Une plage sublime, d’ailleurs une des plus populaires du littoral. Les surfeurs ont leurs grandes vagues d’un côté et les baigneurs leurs récifs protecteurs de l’autre. Chacun sa mer.

Arena Gordo

L’eau cristalline y est peu profonde. Le blanc et le bleu prédominent sous le soleil. Une plage idéale pour les enfants. Mais l’endroit est souvent réservé aux clients des hôtels environnants.

Playa Blanca

Une plage paradisiaque et isolée, une eau calme : Playa Blanca se mérite. L’accès est possible, mais il faut montrer patte blanche…

 

 


wait




Punta cana vu du ciel.